Rechercher
  • Mathieu Millet

Êtes-vous réellement flexibles ?

Dernière mise à jour : 14 déc. 2021


Flexibilité par-ci, flexibilité par-là !!! C'est vrai qu'on l'entend partout ce terme en ce moment. Et pour cause : on n'en a jamais eu autant besoin. En effet, entre les aléas de la situation sanitaire et l'économie qui ne cesse d'accélérer, piloter une entreprise n'a jamais été aussi compliqué. Et plus que jamais, la capacité d'une organisation à faire preuve de flexibilité est devenue primordiale : ce n'est plus un simple critère de performance : c'est désormais une condition de survie. Mais alors, concrètement, quels sont les leviers pour gagner en flexibilité ? Il en existe 2 principaux :

  1. adapter l'organisation du travail de ses collaborateurs : heures supplémentaires, horaires variables, CDD, intérim ... ? Faisable en théorie, mais toujours compliqué dans la pratique, car il faut composer avec des réticences sociales souvent très marquées ; de plus, ces mesure sont souvent très couteuses à mettre en œuvre (heures supplémentaires majorées, coûts des contrats courts, contraintes légales, efforts de formations et de management ...) et limitées en terme d'impact.

  2. externaliser tout ou partie de ses processus qui ne sont pas directement liés au "core business" (cœur de métier), au premier rang desquels nous trouvons les fonctions "support" comme le "back-office". Le principe consiste à convertir des salaires en charges et à s'appuyer sur des partenaires qui, sur leurs domaines d'activités respectifs, disposent de capacités de production bien plus élevées que les siennes. MAIS, parce qu'il y a toujours un MAIS, il faut analyser le détail de la relation avec ses partenaires, car certaines clauses contractuelles peuvent venir limiter la flexibilité de la collaboration, comme par exemple des minima de facturation ou encore des durées de préavis pour dénoncer ou modifier le contrat ...

Dans un monde idéal, la meilleure solution serait donc de pouvoir compter sur un prestataire qui présenterait des conditions contractuelles très peu contraignantes afin d'offrir une réelle flexibilité. Et bien figurez-vous que ça existe ! Chez WebSaisie, il n'y a :

  • ni minimum de facturation

  • ni durée d'engagement

  • ni tarif conditionné au volume

  • ni pénalité si l'activité baisse ...

En d'autres termes, vous pouvez :

  • nous confier le volume d'activité que vous souhaitez

  • le faire varier à votre convenance, sans impact sur le tarif

  • l'arrêter quand bon vous semble, sans pénalité, ni préavis à respecter

En comme un bon exemple vaut toujours mieux qu'un long discours, voici l'illustration de la facturation de l'un de nos clients (indice base 100) sur les 24 derniers mois.


On peut y voir que son niveau de facturation s'adapte automatiquement à son niveau d'activité réel, ce dernier étant lourdement impacté par les restrictions sanitaires. Les variations d'activités constatées sont significatives avec un indice qui évolue de -79% à +6%, soit un ratio de 5 entre le point bas et le point haut. Ainsi, notre client a su conserver un niveau de charges toujours parfaitement proportionnel à son chiffre d'affaires, en préservant, tant que faire se peut, son équilibre financier. N'est ce pas une VRAIE flexibilité ça ? Alors si vous aussi, vous souhaitez vous doter d'une réelle flexibilité, contactez-nous !

17 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout