Rechercher
  • Mathieu Millet

Pénurie de main d'œuvre : pas de panique !


Pénurie de main d'œuvre : et si l'externalisation était LA solution ?

Ce n'est plus un simple concept véhiculé par les médias ; c'est désormais une réalité bien palpable : il est TRÈS difficile de recruter en ce moment.

Les chiffres sont sans appels :

  • il y a plus d'1 million d'offres d'emplois non pourvues sur le site de Pôle Emploi ;

  • le taux de chômage est à 7.8%, soit le plus bas historique depuis 10 ans ;

  • le nombre de chômeurs a diminué de 12.6% en 2021.

Si l'on peut se réjouir de ces bons chiffres pour notre économie, il n'en reste pas moins vrai que cette situation comporte des côtés bien plus sombres, surtout concernant le recrutement.

On parle régulièrement des métiers de la restauration et du bâtiment, mais il en existe d'autres qui subissent le même sort : les métiers du back-office. En effet, on leur reproche souvent :

  • d'être répétitifs, voire aliénants ;

  • d'être trop déconnectés du terrain et d'une certaine forme de réalité ;

  • de manquer de sens.

Or, à l'heure où la quête de sens et de bien-être domine tous les débats, ces métiers peinent à créer des vocations : ils ne sont plus du tout dans les critères d'attractivité du moment.

Pour autant, il faut bien continuer à faire tourner les entreprises, bon gré mal gré !

Alors quelles solutions reste-t-il ? On peut en compter 2 :

  • payer plus ? Oui MAIS d'une part, cela ne résout pas toujours le problème et d'autre part, certaines conditions de rentabilité ne le permettent simplement pas ;

  • externaliser ? Notamment auprès de sociétés spécialisées, qui réussissent à contourner les problèmes de recrutement. C'est de loin, ce qui semble le plus viable.

Ainsi, si vous souhaitez résoudre durablement vos problématiques de ressources sur les métiers du back-office, contactez-nous !

5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout